Liens Relax Cours Gestes Souffles Postures Images Accueil

Paschimottanâsana
(la posture de la Pince ou l'étirement du dos)

Présentation :

Cette posture est une grande posture traditionnelle du Yoga, elle est réputée pour étirer complètement le dos et créer en même temps une circulation parfaite de l'énergie dans tous le corps.

 

Phase de départ :

Les jambes sont bien tendues devant soi et pratiquement jointes, le dos est redressé, les mains sont derrière en appui au sol, et les yeux fermés fixent le point intersoucilié, ou peuvent être également ouverts pour fixer un point dans l'espace :

 

Phase de préparation :

En expirant se pencher un peu en avant :

Puis sur une inspiration, se redresser en tendant les bras vers le haut :

Enfin sur une expiration, basculer d'abord le bassin en avant et seulement après le dos avec les bras toujours tendus :

Phase définitive :

Attraper fermement les orteils avec les mains, en essyant de rapprocher le front des genoux, tout en gardant les jambes bien tendues :

Enfin s'il reste quelques marges de manoeuvre, les mains peuvent se lier derrière les pieds :

Dans cette posture, le principal est de prendre l'archétype, sans qu'il soit nécessaire de descendre la tête jusqu'aux genoux. La description de la Hatha Yoga Pradipika mentionne : "Avec les mains prendre ferrmement les orteils des pieds, les jambes tendues et raides comme des bâtons."

Les yeux fermés fixent de préférence le bout du nez en Nasagra Drishti, la langue est retournée en Khéchari Mudrà, et la racine constamment contractée en Mulâ Bandha.

Le souffle carré convient bien soit, le rythme Samavritti. Dans ce ryhme, il est possible de visualiser le souffle qui part de la racine à l'inspir, traverse les jambes et les bras pour rejoindre la gorge, s'y condense en tenue à plein, puis à l'expir, passe par la colonne dans le dos, pour rejoindre la base et s'y condenser pendant la tenue à vide, etc ...

Il est également possible de mettre le rythme Visamavritti, avec le souffle qui part de la base à l'inspir, fait un tour complet pour revenir à la base s'y condenser pendant la tenue à plein, et repartir à l'expir dans un nouveau tour complet, etc..

Rester dans cette concentration pendant au moins 3 à 4 mn, tout en essayant de rallonger le souffle et le compte mental.

Enfin il faut toujours quitter la posture sur une expiration, puis remonter doucement sur l'inspiration, tendre à nouveau les bras, et sur l'expiration qui suit, revenir à la position de départ.

Pour finir, bien s'allonger sur le dos, les bras le long du corps, les paumes de mains tournées vers le haut, laisser aller le souffle et observer quelques instants, les yeux fermés, dans l'immobilité et le silence. Ressentir l'énergie qui rémane dans tout le corps.