Liens Relax Cours Gestes Souffles Postures Images Accueil

Vatayanasana
(La posture du cheval)

Présentation :

C'est une pratique concernant plus particulièrement le centre du coeur, elle se pratique tout d'abord en version plus accessible soit le demi cheval :

 

Il faut partir assis en demi lotus et se relever en prenant avec les mains Anjali Mudrà, il faut également mettre la langue en Kaki Mudrà à l'intérieur, enfin tout le long de la posture exercer Mulà Bandha, et plus légèrement Uddiyana Bandha et Jalandhara Bandha.

Il est à noter qu'au plus la jambe d'appui en arrière est tenue vers le genou, au plus l'équilibre s'avérera précaire et la posture intense. Le bassin doit être en avant et le buste vertical afin de mettre le plus possible le coeur en avant. Dans cette posture il faut fermer les yeux tout au long de la pratique, si l'équilibre et l'immobilité s'avère trop difficile à maintenir, alors il est possible d'ouvrir les yeux en fixant un point dans l'espace. Mais cette dernière proposition est sans commune mesure avec la posture les yeux fermés qui reste bien ce qu'il convient de réaliser.

Enfin il faut exercer le controle du souffle en Visamavritti, il est possible de rajouter le geste de la langue qui sort à l'inspiration, pour prendre l'air par le trou formé par la langue en tuyau, les autres phases de la respiration se faisant uniquement par les narines, la langue à l'intérieur et plaqué contre la voute du palais,

Voici un exemple de rythme de base :

Langue en Kaki à l'intérieur , expirer à fond sans bouger,
Sortir la langue en tuyau et Inspirer, sur un compte mental de 4,
Rentrer la langue, tenir le souffle à poumons pleins sur un compte mental de 16,
Expirer par les narines, la langue à l'intérieur plaquée contre la voûte du palais sur un compte de 8,
Sortir la langue en tuyau et Inspirer, sur un compte mental de 4,
etc ...

 

Version complète :

Dans cette version, il faut se mettre sur le pied et non sur le genou de la jambe d'appui :

Cette version est nettement plus exigeante, par contre il faut effectuer exactement les mêmes concentrations et mêmes gestes. Augmenter le compte à 5/10/20 puis à 6, 7 et encore plus selon son ardeur et ses capacités du moment. Enfin par expérience, il est plus prudent dans les deux versions de mettre un coussin sur le genou en appui, si l'on veut éviter à la sortie de la posture, quelques effets désagréables non recherchés.